Pacemaker International: Bourse pour les assistants d'enseignement à base communautaire (CBTAF) 

EN SAVOIR PLUS SUR L’ORGANISATION

Nom de l'ONG: Pacemaker International

Lieu: Kenya

  

LE DÉFI

La carence en enseignants dans les écoles primaires du Kenya est actuellement d'environ 50 000. Chaque année, environ 600 000 jeunes locaux terminent leur examen national de fin d'études secondaires et entrent ensuite, pour la plupart, dans une société non structurée. Cette situation est particulièrement grave dans les écoles primaires des bidonvilles et des communautés mal desservies.

Le manque d'équipements physiques et sociaux dans les bidonvilles fait que les enseignants affectés par le gouvernement dans ces zones cherchent constamment à être transférés dans des écoles situées dans des zones à revenus moyens. Il en résulte que les écoles primaires des bidonvilles obtiennent comparativement des résultats médiocres aux examens nationaux, et que leur passage dans les écoles secondaires est entravé, confinant davantage les apprenants de ces zones dans la chaîne cyclique de la pauvreté.

LE PROJET EN QUELQUES MOTS

Grâce à ce projet, l'ONG s’appuie sur des compétences, de l'énergie et de l'expérience d'une ressource facilement disponible mais trop sous-utilisée, à savoir la jeunesse locale, pour atténuer les effets de la grave pénurie d'enseignants dans les écoles primaires du Kenya.

Chaque année, 250 jeunes locaux sont recrutés pour la bourse de 9 mois, avec une composante de service volontaire. Après avoir suivi une formation d'une semaine avant le déploiement, les boursiers sont placés dans des écoles primaires mal desservies des bidonvilles et des zones rurales, où ils travaillent bénévolement comme assistants d'enseignement.

Le CBTAF vise à :
(i) Améliorer les résultats d'apprentissage des élèves dans les écoles primaires mal desservies des bidonvilles et des zones rurales du Kenya.
(ii) Doter les jeunes locaux de compétences en matière de changement.

https://pacemakerinternational.org/